Denier de l'Eglise

L’Église catholique assure ses missions grâce à la générosité des fidèles : depuis 1905, la première de ses ressources est le Denier de l’Église

Il n’est jamais facile de parler d’argent en famille ou entre amis, alors peut être encore moins dans une église ! Pourtant, le fonctionnement matériel d'une paroisse et d'un diocèse ne se fait pas par un miracle de la multiplication des euros, et il est important de connaître ce fonctionnement.

Comme vous le savez peut être, l’Eglise ne reçoit aucune subvention : ni de l’Etat, ni du Vatican. Elle ne peut donc compter que sur vous, sur votre générosité, pour subvenir aux charges financières qui lui incombent.

Mais, me direz-vous, quelles sont ces charges ?

En premier lieu, le traitement des prêtres. Votre curé doit bien se nourrir, se loger, se déplacer. C’est vous seuls qui lui permettez tout cela, grâce à vos dons. En effet, les prêtres reçoivent directement du diocèse leur fiche de traitement mensuel.

Deuxièmement, la prise en charge de nos séminaristes. Aujourd’hui 12 séminaristes sont formés au sein de notre séminaire diocésain. Leur formation est entièrement à la charge du diocèse. Mais ce sont nos prêtres de demain. Alors soutenons-les.

Enfin, le diocèse emploie des laïcs au service de la pastorale (catéchistes, formateurs, administratifs) nécessaires au bon fonctionnement de notre église. Les temps changent, le nombre de bénévoles diminuent, l’Eglise a un besoin essentiel de tous ces salariés.

Concrètement pour nous soutenir, vous pouvez donc :

  • faire un chèque
  • faire un don en ligne
  • mettre en place un prélèvement automatique mensuel ou trimestriel.

Dans tous les cas, sachez que tout don, même modeste est précieux et qu’il aide directement tous les prêtres du diocèse à continuer leur Mission.
Merci d’avance pour votre générosité.