Edito - 25 juin 2017

« Les prêtres ont à veiller, par eux-mêmes ou par d’autres, à ce que chaque chrétien parvienne, dans le Saint-Esprit, à l’épanouissement de sa vocation personnelle selon l’Evangile, à une charité sincère et active et à la liberté par laquelle le Christ nous a libérés. Des cérémonies, même très belles, des groupements même florissants, n’auront guère d’utilité s’ils ne servent pas à éduquer les hommes à leur faire atteindre leur maturité chrétienne. Pour arriver à cette maturité, les prêtres sauront les aider à devenir capables de lire dans les événements, petits ou grands, ce que réclame une situation, ce que Dieu attend d’eux. » Presbyterorum ordinis, n6

Pourquoi être prêtre ?

Ce dimanche 25 juin à 16h, Mgr l’Archevêque ordonnera 2 prêtres et 4 diacres en vue du sacerdoce. *

Pourquoi faire ?

Pour ÊTRE !

Pour être avec vous l’Église, pour être Signe, pour être au milieu du monde le     Sacrement du Christ, pour être le Christ Dieu parmi les hommes. Même si beaucoup s’en moquent, le prêtre veut que l’Église soit appel de Dieu et en particulier pour ceux qui n’y viennent pas

Pour SERVIR dans la prière. Pour crier avec l’église au nom de ceux qui ne savent pas prier.

Pour présider l’EUCHARISTIE que l’Église célèbre. C’est le Seigneur qui invite, c’est Lui qui se donne, et il nous entraine dans ce don pour la vie qui l’emporte sur la mort.

Pour annoncer l’ÉVANGILE : Aucun échec n’est définitif. C’est parce que je crois que cela est vrai que chaque matin je me lève ; c’est pour cela que le prêtre ne peut retenir le feu de la Parole qui doit brûler au cœur de l’Église, au risque de la vie, de sa vie, de chacune de nos vies.

Tant et tant d’hommes et de femmes ont donné leur vie pour que l’Évangile transforme ce monde, tant et tant la donnent aujourd’hui ! Et nous resterions sans rien dire en attendant que ça passe ?

Il y a tant de lieux où le Seigneur nous appelle à donner notre vie avec Lui !

Il faut combattre, il faut lutter par les forces de l’amour pour que la Croix plantée sur le monde donne à tous la joie qui prend sa source dans l’Espérance.

C’est pour cela qu’il faut des prêtres, pour être avec le Christ.

*Vous pouvez lire un complément dans Église Catholique en Gironde de ce jour.

  Votre curé Gérard Faure

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+